Bloc notes #3 - Quelques règles de survie en cas d'attaque au couteau

Bloc notes #3 - Quelques règles de survie en cas d'attaque au couteau

Quelques règles de survie en cas d'attaque au couteau   

  • Evitement et contrôle de l'environnement : Malgré toute la prudence et la vigilance dont on peut faire preuve,  il faut bien sûr en premier lieu éviter la fréquentation d'endroits supposés ou potentiellement dangereux. Mais le fait de se montrer vigilant et prudent n'écarte pas l'hypothèse de se retrouver au milieu d'une bagarre ou même d'être agressé sans aucune raison particulière (mauvais regard, invasion de "leur" territoire, cigarettes etc…), et cela même dans des quartiers tranquilles.  Encore une fois, les portables, ordinateurs, Walkman, casques audio, bref tout ce qui peut vous distraire doit être absolument banni surtout lorsque vous êtes dans la rue, une gare, le métro, un couloir, un ascenseur ( mais oui ! ) etc…  Le contrôle de l'environnement lors d'un déplacement doit devenir votre routine, quitte à changer d'itinéraire ou même à reporter votre trajet. 
  • Regardez les gens que vous croisez et les gestes qu'ils font : un bras collé le long du corps, des mains "invisibles" ou dissimulées dans les poches (pour cacher une arme blanche par exemple) peuvent traduire une préparation à l'offensive, un évitement du regard à une distance proche peut aussi montrer que le moment de l'agression est proche.
  • Fuir : Bien sûr que c'est toujours la première des priorités mais les attaques sont souvent des embuscades et il est alors soit difficile soit même généralement trop tard pour se sauver. Cela peut être dû au profil du terrain, des obstacles, de la surprise ou du stress mais aussi à cause de la rapidité et de l'imprévisibilité de l'attaque.
  • Si l'agresseur vous menace pour obtenir quelque chose (vous pouvez éventuellement suivre ces instructions) : donner votre portable ou votre portefeuille est alors une décision sage qui doit être prise de suite, et cela sans hésitation car lui n'a pas le temps d'attendre que la police ou quelqu'un intervienne. Il peut alors décider de vous frapper pour presser votre décision.
  • Une arme ?  En France son port est limité quasiment même interdit par des personnes autres que les forces de l'ordre que ce soit un pistolet ou même une bombe lacrymogène ou une canne épée, car elles supposent que vous anticipiez votre défense et que celle ci ne puisse être légitime. A contrario vous aurez plus de latitude s'il s'agit de votre domicile où la légitime défense s'exerce mieux (une arme à feu nécessite tout de même une autorisation de détention). Le degré de surprise sera également décisif dans ce cas. Par exemple rappelez vous que si votre adversaire muni d'un couteau se trouve dans une zone de 7 mètres autour de vous, c'est déjà vraisemblablement trop tard. Vous pouvez aussi éventuellement utiliser des armes improvisées avec n'importe pour vous permettre de garder une certaine distance face au couteau. S'il s'agit de clés ou de stylos tactiques il vous faudra probablement une formation ou au moins connaître certains gestes de défense, pour avoir plus d'amplitude dans vos gestes de défense. Un parapluie type incassable est probablement plus indiqué car il permet de conserver une plus grande distance avec l'assaillant.                               Attention également à votre capacité à avoir très vite cette arme en main au moment où l'attaque - toujours soudaine - survient. Il est donc nécessaire de l'avoir à disposition immédiate, et surtout pas au fond d'un sac à main. Parmi les armes improvisées les plus utiles on peut retenir : lampe torche, ceinture, bâton ou barre de métal. Surtout, il faut s'entraîner pour savoir s'en servir.
  • Dispositif défensif passif : Encore une fois la surprise de l'attaque et l'impossibilité de la fuite ne vous laissent que peu de possibilités de vous défendre en passant vous même à l'offensive, dans ce cas seuls des vêtements de défense notamment anti coupure  ou des dispositifs pare balles aideront à votre protection de manière passive surtout si vous êtes attaqué par surprise.
  • En cas de blessure les premiers soins suites à une attaque peuvent être notamment vus ici , en résumé il faut généralement :
  • Appuyer sur les blessures afin d'arrêter les hémorragies et en même temps appeler les secours.
  • Ne surtout pas retirer la lame ou l'arme si elle est restée dans le corps ou un membre de la victime, car cela aggraverait l'hémorragie.
  • Généralement allonger la victime après une attaque et toujours vérifier si l'on est blessé car la blessure peut être invisible ou non perçue.
  • Notez que si une artère fémorale est entaillée, vous pouvez perdre 1/3 de votre sang en moins d'une minute.

 

  •  RAPPEL 
  • Les attaques ont toujours lieu dans des espaces confinés
  • Elles se produisent à moins d'un mètre de distance
  • L'agresseur cache son arme et ne la brandit pas.
  • Le nombre moyen de coups de couteau est de 1 à 2 par seconde (5 minimum en 5 secondes) ;
  • Les plupart des blessures sont infligées sur le côté gauche de la victime
  • Se sauver est toujours la priorité, mais une fois le combat commencé, il faut savoir réagir

Prochain Bloc Notes #4 - Défendez vous !!!

Inscrivez vous sur notre site pour recevoir automatiquement nos blogs  


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés